Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La complicité entre un infirmier et sa patiente

Au milieu d'une journée bien stressante, rien ne vaut une petite rencontre insolite avec une personnes âgée pleine d'humour, qui ne soupçonne pas une seule seconde sa capacité à faire rire.

Je rejoins Marcelle dans sa chambre. J'ai quelques questions à lui poser pour terminer les formalités administratives. Après deux ou trois questions, je lui demande:

- Il me faudrait connaître votre poids et votre taille s'il vous plaît.
- 49 kilos!
- Oui, et votre taille?
- Bouuuuuuuuhhh, cher monsieur. Je ne la connais plus. Ça fait des années que je n'ai pas mesuré.
- Non, mais lorsque vous vous mesuriez, vous étiez à combien?
- Écoutez-moi bien, jeune homme! Ça fait bien longtemps que je ne mets plus de soutien-gorge alors je ne peux pas vous dire!

Crise de fou rire instantanée. J'essaie quand même de rester sérieux pour ne pas la vexer mais sa voisine de chambre est écroulée sur son lit, ce qui ne me facilite pas la tâche.

- Noooon! Je vous parle de votre hauteur. Vous êtes grande comment?

Marcelle, comprenant maintenant le malentendu et où je voulais en venir, sourie et me montre une gencive parfaitement édentée. Je n'arrive plus à rester sérieux. Le stress de la journée s'envole avec nos éclats de rire. Ses traits sont chaleureux et son visage rayonnant de bonne humeur.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Nous organisons une journée ayant pour thème "libertés et dépendances des personnes âgées" et nous trouvons que la photo de votre article " la complicité entre un infirmier et sa patiente"<br /> illustre bien notre thème, pouvons nous utiliser votre photo ou pouvez vous nous dire à qui nous devons adresser notre demande.<br /> <br /> <br /> Cordialement.<br /> <br /> <br /> Isabelle<br />
Répondre
M
<br /> Tu en auras encore beaucoup d'autres de ces moments là ....<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> C'est sans doute ce genr ede moment squi permet de tenir dans un métier difficile<br /> <br /> <br />
Répondre
É
Jolie histoire =)
Répondre
M
Bah! La madame a oublié son age. Et dans tous les cas ça fait plaisir que malgè leur age, elles n'oublient pas qu'elles restent des femmes!Amtiés!
Répondre
S
Quand on est reste nature, voilà ce que ça donne, de beaux sourires à la vie !!! Nous avons bien ri à cette petite anecdote ! bon week end !sourine
Répondre
A
Bonjour Dan, Merci pour ton blog et tes chroniques, c'est à chaque fois un instant drôle et émouvant. J'aimerais beaucoup connaître ton opinion sur mon blog, je fais mes premiers pas et il me tarde d'avoir des commentaires objectifs de lecteurs qui ne me connaissent pas. Bon j'ai conscience qu'entre ta tendinite, Mireille, ta collègue qui s'absente sans prévenir et ton tueur à gage, il ne te reste pas beaucoup de temps, mais si tu parviens à te dégager un instant tu es le bienvenu ! Cordialement. Anouch
Répondre