Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'infirmier qui galope pour essayer de soigner tout le monde

Le seul moment où j'ai pu m'asseoir 5 minutes à été le moment de la relève, ce matin.

Relève finie, je file vite préparer le monsieur de la 5 qui part au bloc dans 10 minutes pour sa thyroïdectomie. Ensuite, je me dépêche pour donner un calmant encore à la 6. Je reviens dans l'infirmerie, mais avant de pousser la porte, la 10 crie.

Normal, elle ne sonne jamais.

Je fais demi-tour. Elle veut aller à la salle de bain. Je l'accompagne. Elle rampe derrière son déambulateur, lentement. Je regarde ma montre entre deux pas. Je suis en retard. J'assis la 10 en face le lavabo et elle n'a pas le temps de me remercier que je suis déjà sortie pour faire une piqûre d'anticoagulant à sa voisine (profitons d'être dans la chambre pour essayer de gagner du temps et s'occuper de la voisine).

Je ressors de la chambre. Je file à l'infirmerie, préparer pour distribuer les piluliers dans toutes les chambres. Le pas toujours aussi rapide. Je ramène mes piluliers vides et je prends mon brassard de tension et mon stéto. J'ai 28 tensions à prendre!

Je bourre mon chariot de laxatifs, de calmants, de tranquillisants. Ce sont les médicaments qu'on me demande le plus souvent alors je dois toujours en avoir sur moi. C'est une règle d'or si je ne veux pas faire une dizaine d'allés-retours. Gagner du temps...

Image: Stéto sur l'épaule, brassard de tension sur le chariot. Les poches bourrées de laxatifs. Je déboule en courant dans les couloirs. Gare à ceux qui ne se poussent pas sur mon passage. J'écrase deux ou trois orteils au passage.

Mince! La perfusion du 12 s'est finie plus vite que prévu. Il sonne. Je lui met un bouchon et comme je sors de la 12, je reviens à la 10 qui à maintenant terminé sa toilette. Je la raccompagne jusqu'à son lit. J'ai troqué son déambulateur contre un fauteuil roulant. J'ai honte. J'ai choisi la facilité et d'habitude, je ne le fais jamais...

Je continue mes prises de tensions. Je donne des laxatifs à tour de bras. J'ai bien fait d'en mettre dans mes poches. Le téléphone sonne. Je décroche après avoir pris une tension et avant d'avoir préparé une perfusion. On me donne 3 résultats d'examens que je dois retenir pour la visite du chef, dans une heure. Mon cerveau boue déjà. La cadre vient me voir. Elle me balance mes changements de plannings sur les trois prochaines semaines. Je les marques sur mon bras gauche car mes neurones sont out.

Je n'ai pas le temps de finir mes tensions. Le 5 revient de sa thyroïdectomie. Je dois le surveiller, ranger un dossier qui ne ressemble plus à rien. Tout est en vrac. L'infirmier rangera...

Le téléphone sonne encore 5 fois et l'heure de la visite avec le chef arrive. Comme toujours, il faut tout abandonner pour suivre THE CHEF.

Je suis en retard...Pas le temps de boire le café, pas le temps de manger, pas le temps de faire pipi...

Ah mais je ne vous ai pas dit? Ma collègue n'est pas venue aujourd'hui, sans que je ne sache pourquoi. J'ai fini la journée.... sur les rotules!

Et tout ça avec un pied en moins. J'ai une tendinite que j'avais évoqué ici mais le docteur ne m'a pas arrêté.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> ET voilà un infirmier qui fait tout sans rien dire ....Et au moindre faux pas on va le massacrer ....<br /> <br /> <br />
Répondre
É
si si les fidèles sont encore là !!rude journée j'ai l'impression :xau moins tu tient une forme olympique !en espérant qu'elles ne sont pas TOUTES come ça =)
Répondre
D
<br /> Au delà de la forme olympique, j'ai au moins le mérite de ne pas prendre un gramme! Je n'ai même pas, parfois,  le temps de manger à midi.<br /> <br /> Manger 5 fruits et légumes... faudrait en avoir le temps... sinon ça va ^^<br /> <br /> Positive attitude!<br /> <br /> <br />
C
Coucou Dan,Oulala que de nouveau venu sur ton blog, je lis les comentaires et ne reconnais personne... où sont passé tes fidèles??? En tout cas je vois que ta popularité ne fais qu'augmenter... comme quoi le travail paye, c'est mérité!!!Je suis désolé si en ce moment je viens peu souvent mais la fin est proche.... soutenance et stage DE arrivent à TROP grand pas!!!... et quand on voit ce qui m'attend... lol... d'ailleurs comment se fait-il, pas de stagiaire pour faire les taches ingrates, pour donner un coup de main l'infirmier estropié et overbooké???Bon week-endCéline 
Répondre
D
<br /> Bien vue Céline, je commence à devenir célèbre!! J'espère quand même que les "anciennes" sont tjrs là ;)<br /> <br /> Niveau autographe, ce n'est pas encore ça alors j'essaie de garder les pieds sur terre, t'inquietes pas :)<br /> <br /> Ma stagiaire prend un secteur alors du coup, ce n'est plus mon esclave... c'est vraiment trop injuste. Je l'ai formé, et voilà, elle m'abandonne! Quelle ingratitude!<br /> <br /> Je te souhaite bonne chance pour ton diplome! Je croise les doigts!<br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br />
S
Bonsoir, j'avais déjà vu à la télévision un reportage sur les journées de trois femmes opérant dans le milieu médical (infirmière en pédiatrie, infirmière aux urgences et future chirurgienne je crois) et j'avais été épatée et révoltée à la fois contre vos conditions de travail ! Respect ! Quand je pense qu'il y en a dans les hautes sphéres qui pondent des lois et des budgets qui vous empêchent de faire votre métier comme il le faudrait ! le service public au service de la personne en souffrance ! ont-ils encore  cela en tête ? réduction de personnel, manque de moyens, c'est le malade et vous qui trinquez, tiendrez vous longtemps à ce rythme ?bon courage et bravo pour votre dévouement quotidien !sourine
Répondre
S
2 nuits difficiles au taf aussi.La 1ère m'a fait déclencher un syndrome grippal (mais non, j'ai pas de fièvre, c'est pas la grippe A), j'ai du bosser avec un masque et rassurer les patients un par un pour leur dire que je n'étais pas hautement contagieuse !J'ai du vérifier 3 fois tout ce que je préparais par peur de faire une erreur. Mes neurones n'arrivaient plus à se connecter entre eux.Boule d'angoisse dans la gorge et envie de pleurer. De fatigue. D'épuisement.J'ai pu m'assoir 10 min pendant les trans' à l'équipe de jour.Sur 72h j'en ai dormi 5 et mon ulcère me torpille l'estomac. Bienvenue à l'hopital !
Répondre
J
hej, j'aime bien ton écriture, ton humour et aussi... toute l'humanité que tu dégages ! Bravo et ENCORE !!!Bises
Répondre
L
Bonsoir, en zappant dans les blogs humour je me suis arrêté sur le tien. intéressant de découvrir "l'envers" du décors, moi je viens de connaitre l'endroit ... et j'espère bien ne pas devoir y retourner, bien que j'y ai été bien "cocoonée"  douleur bien prise en compte etc ... pas à me plaindre , en tout cas bon courage, c'est un beau métier.
Répondre
Y
Un vrai sportif de haut niveau ! Course, endurance, concentration... Quel rythme !  
Répondre
L
Coucou DanEt ben c'est pas simple tes journées! Evites de trop courrir quand même surtout pour ton pied! Où tu as la solution mettre des Rollers! Tu iras plus vite, tu écraseras plus de pieds mais bon faut ce qu'il faut Ok je sors!!!!!!Courage pour la fin de semaine!Bizouxxxxxxxxxx
Répondre
V
bonsoirj'aime vraiment ce blog, c'est amusant de voir l'envers du décor....merci de faire un tour sur mon blog le jour où tu auras 5mn de repos, j'ai été opérée du coeur en mars, et je parle de tout ça sur mon blog,bonne soirée ami infirmier de choc !valérie 
Répondre