Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tout mais pas ça...

Je pensais avoir vu beaucoup de choses à l'hôpital. Je pensais même être devenu difficilement surprenable.

C'était sans compter l'ingéniosité des patients, leur ouverture d'esprit et leurs idées aussi farfelues que bizarre pour certains...

Voici les 10 situations les plus rocambolesques que j'ai vécu à l'hôpital:

10. J'ai eu un patient (environ 40 ans) qui n'urinait JAMAIS aux WC. Il faisait toujours pipi dans un coin de sa chambre, contre le mur, en face son lit...Un véritable bonheur, le matin, en prenant mon service.

9. J'ai eu une patiente (85 ans) qui, quand elle était constipée, s'auto-débouchait avec ses doigts, dans son lit et les frottait contre la barrière pour enlever l'excédent de caca collé.

8. Une variante. Toujours chez une personne âgée constipée, elle s'est auto-débouchée en se mettant dans le derrière une cuillère à café qu'elle avait trouvé sur le plateau du petit déjeuner. Quoi de plus normal lorsqu'on sait que cette petite cuillère à été renvoyé aux cuisines pour être nettoyée et certainement resservie à quelqu'un d'autre le lendemain.

7. Un patient, énervé car on le reperfusait, à balancé du haut du 5ème étage, le pousse seringue électrique, le pied à perfusion sur roulette et toutes les perfusions qu'on lui avait mis. Il a évidement arraché le cathéter. Le tout est quand même tombé pas loin d'une personne, 15 mètres plus bas. Elle a eu la frayeur de sa vie et mois aussi car j'étais dans la chambre à ce moment-là et j'ai tout vu sans rien pouvoir faire!

6. J'ai participé à une course-poursuite dans les étages de l'hôpital pour rattraper un patient qui pensait s'échapper en passant par la trappe qui montait sur les toits de l'hôpital. Ça a duré toute la matinée mais il a fini par comprendre que ça ne menait nulle part!

5. J'ai surpris un couple en plein ébat amoureux alors que je faisais mon tour de soins. Aussi mal à l'aise qu'eux, je suis vite ressorti de la chambre et il semblerait quand même que je les ai coupé dans leur élan.

4. En aidant une patiente à se tourner dans son lit, elle s'est accrochée à moi. Normal, me direz-vous. Pas quand on a une blouse à pression. Elle m'a tout arraché sans que j'ai le temps de réagir.

3. Avant de partir et laisser ma place à ma collègue de nuit, je fais un dernier tour des chambres pour m'assurer que tout va bien. Un petit jeune de 20 ans avait de la visite. Ses copains étaient venus le voir car il était opéré le lendemain. Ils étaient tous bourrés. Ils avaient amené des pizzas, des bières, la console de jeu était branchée sur la télé de la chambre et ils étaient complètement ivre! La raison de cette fiesta? Fêter la fin de leurs exams, obtenus 1 semaine auparavant.

2. L'aide-soignant de l'étage en dessous qui a, environ 30 ans de plus que moi, et me dit devant tout le monde, dans l'infirmerie, alors que la conversation dérapait: "Tu sais, si jamais tu t'ennuies avec les filles, passes me voir!". Le tout en essayant de me mettre la main sur l'épaule. Gros malaise, gros coup de chaud, j'ai détalé comme un lapin.

1. Une petite patiente, trop adorable et qui me suivait partout, accrochée à la poche de ma blouse. Elle souriait à tout le monde et je crois que je n'ai jamais autant rigolé quand même, malgré l'énervement du début. D'ailleurs, j'ai raconté cette histoire sur le blog...
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Juste très drôle...<br /> Et moi qui pensais que les séries américaines étaient des fictions ! Elles sont en fait librement inspirées, peut-être même que c'est de la télé-réalité...<br /> Dan, c'est votre vrai prénom finalement ou alors est-ce "Georges"...le cas échéant : celui d'Urgences / de Grey's anatomy ??<br /> Au plaisir de vous lire ! <br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> La plupart des déments recherchent leur selles , certains les mangent ...et tu en verras d'autres encore !! sourires<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
Il y a du complètement dégueu mais en fait, cet article est carrément trop drôle. Je n'ai pas fini d'en pleurer de rire !
Répondre
T
Naturellement Patricia, il y a aussi les larmes, la vrai souffrance, et aussi des moments ou on partage l'amour et la tendresse des familles .Mais ces moments sont trop graves et forts .Pour ma part ils se vivent (se vivaient) intensément ,mais  ne se partagent qu'avec les malades et leur  famille.Rassurez-vous c'est pour ces moments là que moi aussi j'aimais mon métier. Bonne continuation :)
Répondre
T
Ecrire... c'est faire parler...Continue... moi j'adorrrr !Bizou Dan.                     
Répondre
P
Je suis infirmière aussi....j'ai vécu des choses hors du commun mais pas de celles-ci....on doit avoir travaillé sur deux planètes différentes.....pourtant j'ai cinquante ans...et des heures de "vols"...je n'ai jamais vu mes patients comme ça...mais plutôt avec des larmes et envie qu'ils sortent de leur psychose ou leur trauma.... j'ai l'impression que vous ne parlez pas d'êtres humains...les hôpitaux, c'est pas ça, il y a des gens qui vous lisent....je suis "scotchée".....Patricia Patricia
Répondre
D
<br /> Patricia, ne soyez pas scotchée. Toute situation ou personnage ressemblant à des faits réels ne sont que pure coincidence.<br /> <br /> A partir de là, je pense qu'on peut écrire un livre sur n'importe quoi. On peut enjoliver comme bon nous semble.<br /> <br /> Les auteurs de livres policiers n'ont jamais tués, les auteurs de thriller n'ont jamais fait ce qu'ils écrivent, du moins je l'espère.<br /> <br /> Je prends tout de même votre réaction comme un compliment car cela veut dire que je décris assez bien mes situations pour semer le doute...<br /> <br /> Cordialement :)<br /> <br /> <br />
T
Bonsoir, que de souvenirs a la lecture de cette"chronique" .Aide-soignante en retraite généralement  de nuit .En faisant ma dernière ronde au petit matin,un papy m'a dit que le cachet au chocolat qu'il avait manger avant de dormir était vraiment mauvais .PouBien sur! c'était un suppositoire. Pauvre homme il n'avait jamais été malade .Merci pour ce petit 1/4 dheure de sourires Bonne continuation !
Répondre
F
Je me plain de mon taf mais le votre n'est pas tjs facile...
Répondre
D
<br /> On peut se tutoyer, non? Non, parce que quand on me dit "vous", j'ai l'impression de vieillir prématurément.<br /> <br /> Quel est ton métier?<br /> <br /> <br />
C
Vraiment, certains perdent leur pudeur (s'ils l'ont jamais eue) et leur sens commun en entrant à l'hôpital.Courage à vous et meilleures pensées.
Répondre
N
un autre blog pas mal non plus c'est une infirmière qui raconte des anecdotes l'adresse je crois que 'est :"c'est pas ce qu'on croit" mais en abrégé
Répondre
T
Voila pourquoi je ne sucre pas mon café! Comme ça, si je suis hospitalisée, je n'ai pas a 'touiller' avec la petite cuillère! Bizous Dâân...
Répondre
A
je ne suis pas du tout dans le milieu médical mais votre article m'a fait bien rire ! Je vous souhaite donc bon courage !aurélie
Répondre
D
des trucs bizarres a l'hosto,un malade m'a demandé un verre d'eau .....il n'arrivais pas a avaler le....eh oui son  suppositoire!!!! dany
Répondre
N
bonsoir ! j'ai la curiosité de tout un chacun ayant un jour dû passer par l'hôpital mais il faut dire que dans mon entourage, plusieurs personne stravaillent dans cet univers : manip radio, infirmière, ergothérapeute, stagiaire en neuropsy... du coup ça m'intéresse ! et je dois avouer que parmi les difficultés de ce métier, je n'aurais jamais imaginé des trucs pareils. Ah la la, faut être solide face à ces drôles de personnages ! j'espère que c'est quand même très rare de rencontrer des situations pareilles... non? Bonne soirée et merci de nous ouvrir une porte un peu différente sur le milieu hospitalier :o)
Répondre
É
le début est degueu, la fin est mieux =)
Répondre
C
Coucou Dan,un petit coucou avant d'aller bosser pour te souhaiter un joyeux anniversaire.Gros bisous
Répondre
D
<br /> Coucou,<br /> <br /> Merci bcp pour m'avoir fêter mon anniversaire! Je te remercie vraiment :) Surtout y avoir pensé juste avant d'aller bosser... waouww :)<br /> <br /> Bisousss<br /> <br /> <br />
S
Côté caca j'ai eu la filel d'une patiente qui jouait à cherche-caca chez sa mère avec une petite cuillère à café aussi.Sinon dans le genre gore j'ai eu un patient qui s'est pendu avec des tubulures de perfusions accrochées au triangle de la potence du lit...Tout ça me donne des idées pour un article, j'ai déjà commencé à rassembler les anecdotes de service il y a quelques temps de ça :)
Répondre
B
Il y a quelques mois de cela, on a vu arriver un type avec un vibromasseur dans le rectum.... Sa femme avait insisté....Les radio ont fait le tour de l'hôpital, tu penses!Et ben, tu sais quoi? Même pas gêné, le gars!!Un peu douloureux quand même, car étant encore en état de marche à son arrivée, l'objet de tous les délices remontait bravement son petit rectum de chemin...(La gastro-entérologue l'a récupéré par d'astucieux massages abdominaux; moins une pour l'opération)
Répondre
L
Coucou Dan!Cette fois ci je suis retour pour de bon! J'ai enfin une connexion internet. Pas facile d'écrire des commentaires avec un portable pufff! Et oui on voit de tout à l'hôpital mais bon au moins tu pourras pas dire que tu t'ennuies!Je te souhaite une bonne soirée!bizouxxxxxxxxx
Répondre
K
Très contente de te relire ! Coucou Dan !Sympa tes petites histoires, j'ai bien aimé la cuillère à café ...C'est un métier très passionnant tu me diras...Aller bonne chance !Bisous
Répondre
C
Tiens je t'en rajoute une: une jeune homme  de 20ans qui voulait avoir un peu plus de sensation avec sa copine a eu l'idée de remplacer l'anneau vibrant qu'il n'avait pas acheté car trop cher par un simple écrou à large diamètre bcp moins honéreux... je te laisse imaginer l'effet garot lorsque le pénis de se charmant jeune homme est rentré en érection...C'est tout penaux mais srtt très inquiet et vraiment douloureux qu'il est arrivé aux urgences sa copine sur les talons!!!
Répondre
D
<br /> Oh là là là, le pauvre! Et en même temps, la honte aux urgences! mdr<br /> Non mais des fois, on se demande quand même où vont-ils chercher tout ça?<br /> <br /> <br />
J
Le plus crade au début, le plus mignon à la fin . Le début m'a un peu écoeuré, j'avoue ne jamais avoir connu de telles situations à l'hôpital. La dernière m'a beaucoup plu et j' ai trouvé ca très mignon. 
Répondre