Rencontre insolite

Publié le par Dan

Comme d'habitude, à l'entrée d'un nouveau patient, je vais le voir dans sa chambre pour faire le recueil de données. Pour ceux et celles qui ne savent pas ce que c'est, il s'agit simplement pour moi de recueillir quelques informations personnelles pour optimiser la prise en charge.

- Bonjour monsieur, je suis l'infirmier.
- Bonjour.
L'homme est assis sur son fauteuil et se lève pour me serrer la main. Il est plus grand que moi, plus large d'épaule que moi. Sa voix est grave. Ses mains rugueuses et sa poignée très ferme.
- Je vais vous poser quelques questions pour finir de remplir les formalités administratives et votre dossier, si vous le voulez bien...
- Oui, allez-y, je vous écoute.
Il se rassoie et je fais de même en face de lui. Un adaptable nous sépare, sur lequel j'ai d'ailleurs posé tous mes papiers.
- Vous êtes marié monsieur?
- Non.
- Vous avez des enfants?
- Non.
- Euh...Vous avez des allergies?
- Non.
- Vous avez déjà été opéré?
- Non.
Moment de silence. La tonalité de sa voix devient sèche et monocorde. Aucune mimique ne se lis sur son visage. Aucune émotion ne transparaît. Je ferme le dossier, mets tous les papiers de côté et je tente une approche différente.
- J'ai remarqué que vous aviez un léger accent. Vous n'êtes pas d'ici, si?
- D'Afrique.
- Vous venez exprès chez nous pour vous faire opérer?
- Oui. Je veux le meilleur vous comprenez? Je paie tout de ma poche et je n'ai aucune couverture sociale alors je veux le meilleur.
Les traits de son visage s'adoucissent alors j'en profite pour me glisser dans la brèche.
- Mais vous travaillez dans quel domaine?
- Mon travail n'existe pas chez vous. C'est difficile à expliquer...
- Ah ben dites-moi...C'est toujours intéressant d'échanger...
- Je suis le bras droit d'un homme de pouvoir. Vous appelez ça diplomate ici, sauf que moi, je fais pas de diplomatie...
Je me sens devenir blême à l'idée de penser ce qu'il essaie de me faire comprendre.
- Vous, vous... êtes garde du corps?
- Non. Je garde rien. J'exécute des ordres que le président me donne. Comme vous devez le savoir, les régimes politiques ne sont pas très stables alors il faut se protéger de tout le monde. Je suis là pour ça.
- Ah bon?!
- Il ne vaut mieux pas que vous en sachiez davantage.
Moment de silence. Je me sens mal à l'aise et préfère ne pas insister malgré la curiosité que je sens monter en moi.

- Et sinon, vous prenez des médicaments de temps en temps??

Publié dans Chronique

Commenter cet article

Titia 12/09/2009 09:53

Le silence est d'oR...

Kathleen 10/09/2009 15:43








hello dan, bien difficile comme discution,et pour l'échange, c'est limite.. quel homme, son travail n'est absolument pas un « travail en France », il est préférable parfois de ne pas en savoir plus ) toutefois, il a eu le courage d'essayer de se faire comprendre sans en dire trop) La chute est admirable, il est évident que cet homme ne peut avoir ni femme ni enfant, il ne peut donc ne pas en parler, ce doit être la solution pour que ces personnes restent en vie.... l'infirmier dans ces moments là, rares instants d'humanité pour cet homme, est d'une importance capitale. Merci de nous confier ces petits instants de vie. BISOUS DE KELLY

Bambou254 03/09/2009 09:46

 Entre les alzheimers colériques, les sevrages pittoresques, les déments démentiels, les chir qui vous envoient le plateau d'instruments à la figure, les réveils de salle d'op. un peu... agités,  le MRSA qui se planque, l'hépatite qui guette, (et la dirlo qui vous gratouille les fesses, je l'ai lu plus loin, mdr!!!), ..... Un métier pénard, quoi!

Perrine 18/08/2009 22:30

..... !!!! j imagines la scène !!!

Celine 09/05/2009 18:36

houuuu ca fait froid dans le dos! j'aime bien ta diversion à la fin ;)

éLoO 28/04/2009 10:06

me dit pas qu'il est tueur à gage !protège tes fesses ! et soit gentil moi je dit :x (préjugés quand tu nous tiens)

Sue 27/04/2009 12:06

Pinaise moi j'aurais eu un instant de panique ^^' Héhé !

jocelyncharles 26/04/2009 19:03

Bonjour Dan, une question car je n´ai pas vu si tu avais fait un article dessus: Consequence pour toi de la libere d´installation pour vous personnel infirmier?En allemagne, cela n´existe pas mais personnellement je trouvais que c´etait une bonne chose que les infirmiers s´installent et cela me fait un pincement au coeur, meme si je ne suis pas dans cette profession, de voir que cette liberté semble parti.A bientot