Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Course à l'armement. Je vais les avoir!

Lundi matin. Je commence à 10h.

J'arrive dans le service, m'assois à la table de l'infirmerie et attend que ma collègue préférée me fasse un bout de relève dans le but de m'occuper un minimum de mes patients quand même. (Article à lire avec la musique ci-dessous)

 



On m'annonce qu'une personne, qui est entrée dans la nuit en urgence, à des morpions partout. Non pas des poux mais bel et bien des morpions qui grouillent partout.

D'ailleurs il paraîtrait qu'en étant un peu attentif, on peut les discerner et les voir grouiller à un mètre ou deux. Information que je n'ai pas vérifié.

Il n'en fallait pas plus pour que je commence a mobiliser mes troupes, contacter l'état major des infirmiers, déscende a la pharmacie l'armurerie et nous voilà enfin prêt.

Je vous présente les forces en présence, de part et d'autre du front!

L'agresseur:



VS

L'équipe de choc:

L'équipe active qui va se rendre sur le lieux de l'invasion pour éradiquerl'occupant. Nous irons dans chaque recoins exterminer chaque individus. Aucun prisonnier ne sera fait.    

 


















A droite, notre agent de communication. Elle s'occupe de notre image, "parce qu'elle le vaut bien". C'est notre seul contact avec le Directeur. Elle nous informe en temps réel des mouvements de l'adversaire.

Elle n'hésite cependant pas à nous aider. Là, on ne le voit pas trop mais elle a une grande qualité: Toujours partante pour une nouvelle mission!










A gauche, les réservistes. La tâche sera longue et difficile et nous risquons d'avoir besoin de renforts. Il faut donc les entraîner et les recruter dès le plus jeune âge!

Nous vaincrons les morpions!!!!
















6 jours plus tard,

Entre attaques et contre-attaques, nous avons fini par gagner. Du moins maintenant, si nous nous penchons à la loupe sur la chose, nous ne distinguons plus d'individus intempestifs.

Ce fût rude et difficile, je n'en avais jamais vu autant sur si peu de poils
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Sublime! M'en vais au dodo, là, il est grand temps!!A bientôt!
Répondre
D
Ah ça !!! Des trucs rigolos on en voit tous les jours au boulot!!!On n'a pas le temps de s'ennuyer!!Ceci dit, non marmotte, je n'ai pas gardé de petit souvenirs. J'ai équipé comme un cosmonaute et je dégainai mon Colt dès que quelque chose bougeait. J'y suis allé aussi franchement qu'avec un extincteur sur un feu de corbeille à papiers... 
Répondre
L
Dis moi collègue, après cette dure épreuve, ton patient ne t'aurait-il pas laissé un petit souvenir??çà gratouille ou çà piquouille? sympa ton blog, j'y reviendrai
Répondre
D
wahooooooooooooo!!!!jamais vu!et pourtant.....
Répondre
S
MDRRRune anecdote banale racontée avec humour ! que du bonheur :)A bas les morpions ! et autres petites bêtes toutes aussi sympatiques :)
Répondre
K
Beurk ! degueu...Tu vois quand meme de droles de trucs, hein ?Bonne nuit.Beurk, suis degoutee...
Répondre