Stagiaire infirmière: L'angoisse du stage

Publié le par Dan

En général, commencer à travailler dans un endroit où tout le monde se connaît ce n'est pas chose facile. Maintenant, imaginez être stagiaire et y travailler pendant 1 mois.... c'est encore plus dur!

Je m'en rappelle! Quand j'étais stagiaire, je flippais 3 jours avant le début de stage. Je me torturais l'esprit avec mes questions existentielles:

- Suis-je bien attendu? "Bonjour Mr Dan. Vous ne deviez pas arriver le mois prochain?"
- Sont-ils sympas ou cons? "Tu es un mec donc t'auras une bonne note!"
- Et si ça se passe mal? "Dan!!! Arrête!!!"
- Et si on est 10 stagiaires? "Demande au stagiaire de 3ème année qui est là depuis plus longtemps que toi, il va t'expliquer le fonctionnement du service"
- Et si je ne m'y plaît pas? "Quelque chose ne va pas? (Si vous dites "oui" vous étes mort!)"
- Et s'ils me trouvent trop "boulet"? "Tiens, range les cartons."
- Vais-je prendre un secteur? "Tu vois le couloir avec toutes les chambres à droite? Tu vois le plateau de piqûres? Tu attends quoi pour commencer?"
- Où manger? "Ici, les étudiants mangent dans le placard. Les étudiants ne mangent pas avec nous."
- Où me changer? "Les vestiaires sont mixtes. Tu as le droit de mater, de toute  façon on le fait toutes mais aucun commentaire, sinon tu es mort!"
...
 La plupart du temps et pour mon plus grand bonheur, tout c'est super bien passé. Je n'ai jamais eu à me présenter à la repêche d'un module ou d'une mise en situation professionnelle. J'ai même eu 20/20 à l'oral de mon mémoire. Si si, je vous assure!!

Mais j'ai flippé quand même. Parfois même à faire des boulettes que je n'aurais jamais fais en temps normal...

Alors quand  je reçois des mails, via ce blog, d'étudiant(e)s en panique car ils ont peur de ne pas assurer à la prochaine évaluation, je leur dis "courage"! Le fait d'être jugé, c'est lourd. Mais quand tu seras diplômé, tu n'auras plus ce stress d'être jugé en permanence.

Quelque fois, il est vrai, le stage se passe mal dès le premier jour. On se fait mettre de côté, on mange dans "le placard", on n'a pas le droit de consulter certains dossiers ou de poser des questions. On ne peut pas lutter contre ça. C'est comme ça et il faut s'en accommoder.

Pourquoi?

Parce qu'une équipe obéit à des règles et à des codes. Si vous voulez vous faire intégrer, ce n'est pas en essayant de révolutionner leurs codes que vous allez y arriver. Vous étes stagiaire! Certaines équipes partent du principe que vous avez tout à apprendre et votre statut de "bonniche" ne vous autorise pas à donner votre avis de vous-même sans qu'on ne vous l'ai préalablement demandé.

Par contre, votre statut évoluera de jour en jour. Si vous restez sur la bonne ligne de conduite, il arrivera toujours le moment où on vous demandera votre avis ou de l'aide. Et là, c'est bingo! Vous prennez du galon et de la crédibilité.

Soyez courageux et motivés et vous allez tout déchirer...

PS: Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me mailer, c'est avec plaisir que je vous répondrais!



Publié dans Chronique

Commenter cet article

objectifs stage infirmier 25/03/2017 21:06

J'avoue que certains stages sont plus difficiles à vivre que d'autres... Surtout au niveau des équipes.

Mélaine 10/02/2010 16:12


Bonjour, je viens de tomber sur ce blog en faisant une recherche sur le sadisme pour le cours de psychiatrie! (dan l'infirmier sadique, toujours très embarrassante ce genre de situation surtout en
évaluation avec la prof à côté! )

Je suis étudiante infirmière en dernière année en Belgique (IESCA). Je suis française mais j ai pas eu le concours pour entrer à l'IFSI. Et finallement, je regrette pas du tout! Y a pas de concours
en Belgique et y'a beaucoup plus de pratique. C'est pas pour rien qu'il y a bien 95% de francais dans cette école belge ;)

J'ai lu plusieurs de tes articles, je crois que ton blog va finir dans mes favoris. Continue!

bises


doudoune 25/01/2010 22:19


Bonjour!

Moi je ne suis qu'en prépa au concours d'entrée en IFSI et j'entame ma 4ème semaine de stage d'observation (5 semaines en tout). Durant ce stage, les objectifs définis par l'école sont les
suivants: 1) Découverte de la structure accueillant des personnes âgées, 2)Identifier les différents professionels intervenants dans la structure, 3) Observation et description du travail et du
comportement professionel de chacun, 4) Collaborer à la prise en charge des personnes acvcueillies dans la structure (repas, animation, communication, entretie des locaux, aides aux actes de la vie
quotidienne), 5) Evaluation par l'équipe en charge de l'encadrement du stagiaire, 6) Travail écrit à réaliser au cours du stage.

Je dois préciser que j'ai 28 ans et environ 7 ans d'expérience professionnelle en tant qu' ASH et agent de soins en maisons de retraites ou à domicile, aide éducatrice en foyer ADAPEI, animatrice
pérscolaire, auxiliaire de vie scolaire, maîtresse d'internat... Bénévole au planning familial, je suis également partie 3 semaines au Burkina Faso en tant que bénévole pour faire de la prévention
santé et aider à un projet de développement agricole... Je veux dire que les maisons de retraites, je connais bien. La hiérarchie, je connais bien. Les gens qui profitent du petit pouvoir qu'ils
ont pour vous écraser, je connais bien. J'ai du taper du poing sur la table pour que l'école (que je paye 2800euros) me laisse faire mon stage ailleurs que dans une maison de retraite, stage que
j'ai moi même cherché et trouvé. Je dois préciser que cette prépa me coûte 2800euros pour 5 mois dont 5 semaines de stage! Formation dont je ne suis absolument pas satisfaite. Nous sommes à 2 mois
des concours et je n'ai pas l'impression d'avoir été préparée du tout!! On nous a mis des journées de cours sur l'hygiène et la manutention alors que pour le concours, on nous demande juste de la
culture générale et d'être capable d'effectuer des tests psychotechniques. J'ai payé pour me remettre à niveau en maths et en culture générale, pas pour apprendre à être ASH pendant 5 semaines en
maison de retraite, main d'oeuvre gratuite!! (Je ne dénigre pas ces dernières, je veux juste dire que je connais leur métier pour l'avoir excercer et que si c'était pour le faire, j'aurais postulé
et me serais faite payée) Là non seulement je ne serais pas payée mais en plus JE PAYE..!! Bon bref, j'ai quand même pu faire mon stage là où JE l'avais trouvé. Le problème c'est que 5 semaines
d'observation, pour quelqu'un qui connait la partie du métier qu'on lui demande d'observer et auquel on lui demande de participer (parce qu' aux vues des objectifs sités plus haut, il s'agit
plus des métiers d'ASH et d'aide-soignant que de celui d'infirmière) c'est très très trèèèèèès long.

De plus, ma référente de stage m'a dit aujourd'hui qu'elle ne comprenait pas qu'un coup j'étais avec les infirmières, un coup avec les aide-soignantes sous-entendant que ça n'était pas sérieux. Je
lui ai donc répondu que lorsque les infirmières par erxemple étaient en train d'écrire leur relève, je préfèrais aller donner un coup de main aux aide-soignantes ne supportant pas de me tourner les
pouces pendant que d'autres s'activent. Je lui ai dit également que j'avais peur de gêner les infirmières dans leur travail, que j'avais l'impression d'être dans leurs pattes n'ayant pas le droit
d'effectuer les soins incombant à leur fonction. D'autant qu'il faut l'avouer, le service dans lequel je suis ne croule pas sous le boulot et que leurs actes se résument à poser des catelons,
prises de sang, quelques toilettes, distribution des traitements et rédaction des relèves (et le relationnel biensûr!!) On ne croule tellement pas sous le boulot que j'en ai surpris plus d'un(e)
surfer sur internet (facebook, msn) pendant leur poste..!!! Après, ma référente m'a repprochée de paraître blasée. Je veux bien, je le suis effectivement. Et pour cause! Les seules choses que je
peux faire je sais les faire depuis des années déjà et celles qui m'intéressent vraiment, je ne peux pas les faire!! Ah oui, et parallèlement aux repproches de ne pas m'investir assez dans mon
stage on me repproche d'être trop proche des patients et de certains membre de l'équipe..!!?? Ainsi que de trop particier aux relèves..!! Pas compris..?!? Si je suis trop proche des patients et que
je participe aux relèves, cela ne prouve-t-il pas que je m'intéresse à ce que je fais..??

Cela dit, les repproches ne viennent que de ma pseudo hiérarchie, car pour ce qui est des patients, je n'ai reçu que des remerciements et des encouragements. Et c'est ça qui compte. On m'a dit et
redit que j'avais un grand sens du contact, que j'étais très gentille et que j'avais bien fait de choisir ce métier. 

Conclusion: J'ai le sentiment d'avoir payé 2800euros pour me faire remonter les bretelles sans me préparer sérieusement au concours et que la seule chose que me repproche vraiment ma "référente de
stage" est que je ne suis pas une petite stagiaire timide et réservée, impressionée par ce qui se passe autour d'elle. Mais si je ne suis pas impressionée, cela ne veut pas dire que cela ne
m'intéresse pas. Ce qui ne m'intéresse pas en revanche c'est de payer pour regarder sans rien pouvoir faire d'autre que des choses que je connais déjà et pour lesquelles je me fais habituellement
rémunérer.

Bien à vous. 


salma 14/01/2010 23:35



zut érreur de frappe le bouquin c'est "sois stagiaire et tais toi"les stages en psychatie sont pas mal encadrer quand même pour ma part j'ai adorer



salma 14/01/2010 23:25


Je suis pas d'accord avec toi"bonniche, mange dans le placard,....l'esclavage est aboli en france!!!! enfin j'espère, êtree le bouc et missaire ne doit pas faire parti de la formation et le
statut stagiaire ne justifie en aucun cas un un tel traitement, j'ai suivi des études de sociologie quand je suis rentré a l'IFSI j'ai malheureusement été frappé pas l'archaisme et le manque
d'ouverture d'esprit  l'hors de mes stages c'est pourtant avant tout une formation humaines pas uniquement l'échange patient-soignant mais aussi entre soigant méme stagiaire, je trouve que ces
non-dits et cette position ne justifie pas se comportement beaucoup d'enquête socio dénonce ses pratiques enfin vous laisser pas faire c'est le seul moyen de faire avancer les choses jvous conseil
un bouquin pas mal 3sios stagiaire et tais toi" très marant aller bon courage a tous


Nanou 09/09/2009 23:08

ma petite cousine est élève infirmière et son 1er stage ne s'est pas bien passé : elle est tombée sur un patient assez râleur et impatient, et elle l'a remis en place, mais le monsieur n'ayant pas apprécié son sens de la répartie, s'est plaint à qui de droit, donc convocation, etc etc. Depuis elle a fait un autre stage qui s'est très bien passé, mais elle n'est pas sereine du tout quand un doit commencer !Cela dit j'ai dû subir une opération en ambulatoire récemment, et si je retiendrai quelqu'un c'est justement une élève infirmière qui est venue voir comment ça allait; très gentille et à l'écoute, quand je lui ai dit que j'avais mal elle est allée chercher du Perfalgan, et les choses sont rentrées dans l'ordre assez vite. Compte tenu du manque de personnel, c'est vraiment bien pour tout le monde quand des personnes comme cette jeune fille peuvent prendre le relais...

Rafiki 08/09/2009 04:11

une chose à dire : merci Dan pour tes conseils.Cette année, pas de stage pour moi. Ils ont supprimés les stages en première st2s, car il paraît que maintenant ça vise plus à faire des études supérieures.. Bac+3, ils appellent ça comment ?

caromai 03/10/2008 21:46

Comme je te comprends, je bosse dans un service d'urgences, je suis secrétaire médicale, et des stagiaires j'en ai trés souvent et je peux t'assurer qu'ils reviennent toujours nous voir après leurs stages car on essaie au maximum de les mettre à l'aise de suite et de ne pas les torturer.C'est vrai que souvent , ils nous racontent leurs précedent stages et parfois on hallucine par ce qu'ils nous racontent.ton blog est sympa continue tu me fais bcp rirecaro

la Cosette 01/10/2008 23:13

Moi, j'aime bien les stages: je trouve que c'est là où tu vois le plus c qu'il te reste à travailler. Après, je suis comme tout le monde, je n'aime pas ce fameux premier jour pdt lequel tu suis l'IDE à la trace! Mais, au signal de départ de l'autonomie, je m'éclate. Prochain stage ds 3 semaines en Psy: un conseil?

la Cosette 01/10/2008 23:13

Moi, j'aime bien les stages: je trouve que c'est là où tu vois le plus c qu'il te reste à travailler. Après, je suis comme tout le monde, je n'aime pas ce fameux premier jour pdt lequel tu suis l'IDE à la trace! Mais, au signal de départ de l'autonomie, je m'éclate. Prochain stage ds 3 semaines en Psy: un conseil?

Dan 23/09/2008 21:15

Coucou tout le mondeLa caricature est de Nardo, kReEsTaL.

kReEsTaL 23/09/2008 10:29

Très drôle, ce billet. C'est sûr qu'un stage, ça équivaut à une étape, un droit de passage vers l'âge adulte-où-on-va-gagner-des-sous-avec-un-vrai-métier-donc on-est-responsable. Sauf qu'effectivement, on n'en ressort pas toujours avec un CDD.Excellente la caricature, elle est de qui?

lolotte 22/09/2008 20:40

Coucou DanTu sais quoi? ben je dois faire un stage de 3 semaines en decembre!! Ben moi c'est en tant que secrétaire et bizarrement je me pose les mêmes questions. J'ai le trac!! Et oui la Lolotte retourne en cours dès le 6 octobre prochain et ensuite  le Bac! tout un programe!! lolEt alors tu as commencé dans ton nouveau service ou pas?Bonne soirée!Bizouxxxxx

Corinne 22/09/2008 11:09

c'est vrai que ça fait parti du jeu, mais je peux te dire que certaines ne m'auraient pas fait le quart de ce qu'elles m'ont fait si j'avais été professionnelle et pas stagiaire, en tout cas je sais comment je ne veux pas être lorsque je serais infirmière !

Kathleen 22/09/2008 07:55

Les stages infirmiers ont lair moins drôle que les miens.En tout cas, j'aime bien les ptites phrases du début d'articles, très drôle^^ A mes yeux, les stages c'est la survie... J'adore cela, je m'y plais, le contact, les gens, l'enseignement, ce qu'on apprend, être confrontée à la réalité, voir si tu es capable ou non, dépasser ses limites...Les stages sont formateurs et pour le moment, tous les miens se sont bien passés, mais bon on verra les suivant.Le plus démoralisant, c'est quand tu vois que tu ne sais pas, que tu ne connais pas, là t'as mal.