Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un mec...chiant à l'hôpital

Hier je bossais. Outre le fait que j'avais 20 entrées et qu'il y avait du boulot à la pelle, je suis tombé sur quelqu'un, que j'aurais préféré ne jamais rencontrer.

Il est environ 16h, et comme tous les après-midi, c'est le moment d'accueillir les entrées. Ils arrivent évidemment au compte goutte et quand ils sont convoqués pour 16h, ils se pointent forcément avec au minimum une demi-heure de retard. C'est banal. C'est quotidien. Je ne suis même plus surpris.
Sauf que, comble du comble, quand une personne arrive avec 1h de retard, elle va forcément râler parce que je vais lui de patienter encore une demi-heure dans la salle d'attente.
Hey oui,  c'est la dure réalité de la vie. On est pas seul sur Terre et quand quelqu'un arrive en retard, je fais passer la personne suivante en avance si elle est déjà là.

Evidemment, en règle générale, l'attribution des chambres c'est faite dès le matin et bien que la personne arrive en retard, elle aura presque toujours sa chambre de réservée depuis la matinée.

Monsieur Jesuischiantregardecestmarquésurmonfront viens d'arriver avec 1h30 de retard. Bien!! Mieux vaut tard que jamais.
A la question: "Vous avez bien demandé une chambre individuelle?" Il me répond un logique: "Oui." Sa femme répond quasiment en même temps: "Non."
Surpris, je les regarde. Je regarde le patient qui est roi, reformule ma question et il me répond promptement: "Oui!" Sa femme s'agace, trépigne de la jambe droite, me regarde et annonce un tout aussi ferme: "Non!"
Je souris. Il va falloir que vous tombiez d'accord parce que je ne vais pas passer 1h30 à attendre que vous vous entendiez.
Après une joute verbale au ton bien élevé, après deux ou trois menaces de sa femme du style: "Je te préviens!! Si tu prends la chambre seule, tu la paieras avec ton argent!!" Voilà qu'ils semblent d'accord pour une chambre double. Oufff!! Enfin!!!

J'ai remarqué que dans les disputes de couple en public, la femme fini presque toujours par avoir le dernier mot. Bref! Revenons à nos deux moutons!

Je n'avais bien évidemment pas prévu de le mettre en chambre double. Je leur demande donc de patienter en salle d'attente, le temps pour nous de préparer une chambre individuelle en rajoutant un lit. Il faut savoir que la personne qui est dans la chambre individuelle en question ne souhaitai pas non plus l'avoir car il avait des moyens financiers réduits. Mais comme je n'avais pas de place en chambre double, je l'ai placé en chambre individuelle en lui disant que c'était "cadeau" en attendant qu'on puisse le redéménager.

Pas de bol pour lui, il resta seul.... 10 minutes.

Trois quart d'heure après l'arrivée de Monsieur Jesuischiantregardecestmarquésurmonfront, je peux finalement leur proposer leur chambre.
Ils rentrent, ils grimacent aussi sec. Au premier abord, je ne vois pas encore pourquoi j'ai droit à cette grimace mais personne ne me fait de remarque alors je prends ça pour une moue dû à un gaz intestinal qui reste coincé entre deux boulettes.

Je finalise donc le dossier d'entrée, je lui donne les consignes, je récupère tous les papiers et je ressors enfin de la chambre. 10 minutes après, je m'aperçois que Monsieur Jesuischiantregardecestmarquésurmonfront a appuyé sur la sonnette d'urgence.
Bizarre, pour quelqu'un d'autonome. Je ressors donc de l'infirmerie et je m'empresse d'aller voir ce qu'il se passe.

A peine suis-je rentré dans la chambre que sa femme me saute dessus et me dit que finalement, ils préfèrent la chambre individuelle.
Ok, dans ces moments-là, on cherche la caméra cachée mais là, je ne la trouve pas. Alors je m'efforce de rester zen. Je sonde l'assitance du regard. Ils ont les yeux vitreux et globuleux. Ça n'a pas l'air d'être une blague. Je ne réponds même pas à la dame et je me dirige vers le mari.

A ma question: "Maintenant vous voulez une chambre seule??" sur un ton d'agacement très facilement perçu par mon interlocuteur, il me répond naïvement: "Oui!!" En regardant bêtement sa femme qui arbore un sourire narquois.

Alors, surpris de ce revirement soudain de situation, je demande, un logique:" Pourquoi?" Sa femme évidemment encore une fois intervient mais cette fois de manière agressive pour me répondre de ne pas chercher à parlementer. C'est comme ça un point c'est tout, ils paieront.

Je leur explique donc qu'il va falloir revenir en salle d'attente et que c'est la dernière fois que je me livre à des changements de la sorte. La femme sort. Le mari passe devant moi et Monsieur Jesuischiantregardecestmarquésurmonfront me dit: "Vous comprenez, il s'appelle Abdel"

Je sens mon sang ne faire qu'un tour. La moutarde me monte au nez et j'ai déjà épuisé mon quota de patience.
- Que voulez-vous insinuer?
- Il est...vous comprenez... il est...
- Non je ne vois pas! Expliquez-moi donc cela.
Sa femme intervient brutalement, le tire par le bras dans la salle d'attente et sans me regarder, me dit:
- Ne cherchez pas à savoir. Contentez-vous de faire votre travail et dépêchez-vous de nous donner notre chambre parce que là, tout le monde perd son temps.

Je reste sur le cul. En effet, je n'ai pas envie de perdre mon temps avec des gens comme ça. Je file avant de les faire patienter, 1h30 de plus....

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
bonsoir cher futur collègue..je suis ravi de voir que mon sujet de mémoire n'est pas du tout obselèteen effet je suis dans ma 3ème année et qui dit fin des etudes = travail de fin d'études!!!mon sujet est le suivant: "comment l'IDE optimise-t-il la prise en charge personnlaisée d'un patient en chambre double"  joli anecdote...je ne m'en servirai pas mais je me dis vraiment c'est un vrai souciet moi aussi ancienne aide soignante j'ai decouvert des dons de diplomatie pr ce genre d'énergumène!!bonne continuation à toi
Répondre
D
C'est byzarre parce que à chaque fois que je rencontre quelqu'un comme ça, je me dis: "ok, il ne peut pas y avoir pire!!" éh ben si!!!! Ca existe!!!!!Désolé pour la banderole ciloucr, promis j'essaierais de faire mieux la prochaine fois mais euhhhh bon c'est pas pour tout de suite parce que j'ai grave galéré!! lol@ bientôt.
Répondre
É
tu aurais du les faire patienter bp + longtemps...moi je suis raciste vis à vis des cons -_-
Répondre
K
salut !Pauvres ignorants qu'ils sont !les imbéciles de sales racistes ...Ouf ! me suis défoulée, çà fait du bien.bye
Répondre
D
Et si on le rebaptisais Monsieursinistrecon ??!!!Bisous et bon courage Dan...!!! Mais il semble que tu n'en sois pas dépourvu !
Répondre
L
Et ben!!! Encore des tataches en puissance!!! Et il y en aura d'autres, c'est ça le pire!!!!Passes une bonne soirée Dan!!!A plus!Bizouxxxx
Répondre
C
Quel con!Enfin le monsieur qui a hérité de la chambre seul a éviter de partager sa chambre avec un CON.Ps je préférais la banderole d'avant.
Répondre
C
Et oui le racisme n'est absolument  pas une anecdote...T'inquiète pas Dan même moi durant ma très courte carrière je l'ai recontré déjà plusieurs fois Mr Jesuischiantregardecestmarquésur monfront.........Bisous
Répondre