Heures sup': Deuxième!

Publié le par Dan

(première partie ici)

placement d'une stomieD
ans le courant de la matinée, j'ai la visite des grands pontes. Non, il ne s'agit pas des médecins ou des chirurgiens mais plutôt de la Direction. A la question, "Bonjour Dan, comment allez-vous?" Je ne leur répond qu'un "super, merci". Sans doute à cause de l'effet de contagion de Sandrine.
Même si ça n'allait pas, je n'aime pas me plaindre. Et encore moins auprès de la Direction.
- Êtes-vous seul?
- Non, j'ai une a.s. (comprenez Aide-Soignante)
-
Bien, où est-elle?
- Je n'en sais rien. Et pour cause, je ne l'ai plus vue depuis une bonne demi-heure. Elle ne répond pas à mes appels et je ne l'ai pas trouvé non plus dans aucune des chambres du service. Alors en vain, je me suis résigné à devoir tout faire seul.
- Comment ça vous ne savez pas?? Vous l'avez perdu??
Éclats de rire mondain. Sauf que moi, ça ne me fait pas rire et je leur réponds aussitôt pour couper cour à leurs éclats de rire grandissants:
-
Oui, c'est exactement ça! Dis-je sèchement.


Ils comprennent vite, à l'intonation de ma voix, que je ne plaisante pas.

Le Directeur des Ressources Humaines sort son téléphone de la poche droite de sa blouse blanche, et je le vois lancer deux ou trois coups de fil en se tenant assez en retrait, pour ne pas être dérangée par notre brouhaha local.
Il raccroche, s'approche de moi et devant le regard médusé de l'assemblée, me dit:

- Elle est rentrée chez elle.
Moment de silence, sans doute dû à l'étonnement général.
-
Bien, ben au moins comme ça, elle ne s'embête pas. Je fais quoi alors?
- Je suis vraiment désolée, me dit le DRH, mais comme c'est une intérimaire, on ne peut pas considérer qu'il y a abandon de poste. Ils ont le droit de partir quand bon leur semble. On s'engagera seulement à ne plus jamais la reprendre sur l'établissement.
- C'est hallucinant quand même. Dis-je en regardant mes pieds machinalement.

Les pleurs d'une patiente m'interpellent. Je m'excuse donc auprès de l'assemblée mondaine, et me dirige vers la provenance des gémissements. Il s'agit d'une petite mamie, assise par terre dans sa chambre. Je m'accroupie à ses côtés malgré une forte odeur nauséabonde et lui demande:

-
Qu'est ce qu'il y a?
- C'est la dame... sniff...
-
Qu'est-ce qu'elle à fait la dame?
- Elle m'a dit que j'étais sale et qu'elle ne voulait pas m'aider à changer ma poche...sniff parce que je pue.
- Quelle poche??
- Celle de ma colostomie. ( C'est une poche mise en place pour recueillir les selles car, en général, après un cancer de l'intestin, on abouche l'intestin au niveau du ventre. Et cette poche, quand elle est pleine, il faut la changer. Les patients savent bien le faire seul, mais ont quelques fois, besoin d'aide.)
- Que vous as-t-elle dit?
- Que je puais et qu'elle refusait de m'aider... Sniff... qu'elle m'avait déjà aidé pour la douche et qu'elle ne voulait pas recommencer à me doucher...sniff...et puis elle est partie et elle m'a laissé là...et ma petite dame s'effondre en larmes.

Alors la patiente, délaissée par l'aide-soignante, avait essayé de changer sa poche seule. Seul hic, elle avait une espèce de diarrhée verdâtre. Elle avait tombée la poche par terre, répandant ses selles liquides partout dans la chambre. Elle avait ensuite appuyé sur la sonnette d'urgence et c'était l'aide-soignante qui, à nouveau, s'était présentée la première. Elle avait non seulement refusé de l'aider mais avait éteint la sonnette et lui avait fait assez de reproches pour mettre la patiente en pleurs. Elle s'était ainsi assurée que la patiente ne ré-appuierai pas sur la sonnette sous peine de se faire sermonner à nouveau. Puis, apparemment, elle était rentrée chez elle sans rien me dire de l'évènement.

J'ai alors un profond dégoût pour cette aide-soignante doublé par des hauts-le-coeur dûs à l'odeur.

- Ne vous inquiétez pas. Je vais le faire moi. Je vais chercher le matériel et on va changer la poche, reprendre la douche et je vous aiderais à vous changer les habits.
- Mais regardez, il y en a partout.
- Mais ce n'est pas grave. Pendant que vous serez sous la douche, je ferais changer les draps de votre lit et on nettoiera le sol. Dis-je en l'asseyant sur un fauteuil.

J'entends un bruit derrière moi. Le Directeur des Ressources Humaines vient d'assister à toute la scène. Ses traits se sont durcis. Je l'ai rarement vue avec cette mine là. De toute façon, je l'ai rarement vue tout cours. Notre première et dernière rencontre avait été lors de mon entretien d'embauche. Alors que je le regarde, il me dit:

-
Dan, je te fais monter une aide-soignante de réa de suite. Et je vais m'occuper personnellement de l'autre qui est rentrée chez elle.
Puis, il regarde la patiente et me dit toujours:
- Elle, elle à fini de travailler! Je vous assure qu'elle ne pourra plus jamais retravailler!

Autant mon DRH peut être cool, autant il ne faut pas le chauffer. Je sais que là...il va s'occuper personnellement de son cas jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il veut!!! De toute façon, on ne peut pas fermer les yeux devant ça.

Alors que je sors de la chambre pour aller chercher tout le matériel dont j'ai besoin, j'entends mon DRH expliquer la situation auprès de ses compères mondains.

Je regrette déjà de faire des heures sup'...

Ça va chier.

Home - accueil




Ajouter à vos Favoris

Publié dans Chronique

Commenter cet article

Praline 15/04/2008 09:36

Bleh, ça me sidère ça.Il reste beaucoup de choses a faire encore pour éviter la maltraitance... :'Merci en tout cas pour ton blog, j'viens de reussir l'ecrit du concours pour rentrer a l'Ifsi, et c'est vrai que c'est bien d'avoir une vision d'un infirmier en exercice :)A bientot !

mom 10/04/2008 09:47

je sais ce qu'il en ai du travail à l'hopital puisque ma femme est aide soignante... UN GRAND BRAVO....

Dan 08/04/2008 08:47

Reflexion personnelle:Quand on voit comment certains s'occupent des personnes agées, on se demande comment on sera quand on sera vieux...Mais ne généralisons pas non plus. Certains font ça clairement pour le fric, d'autre pour le plaisir personnel que cela procure.Heureusement qu'on peut choisir notre soignant!

mathilda 07/04/2008 11:22

ben mon dan je suis hyper choquée par la réaction de cette péta..e d aide soignante certes ce n es pas facile j en conviens mais quand même on ne laisse pas une petite maminou comme ca. en tout cas je sui épatee par ta reaction et je tenais a te feliciter. c est arrivee a mon papi qui certes n est pas facile a vivre. les aides soignantes l ont laisse dans son "caca" plus de en heure parce que apres tout il avait qu a appele avant c est vrai qu a 90 ans quand on vient de faire une embolie pulmonaire il est tres facile de passer par dessus les barrieres du lit et de courir jusqu aux toilettes...pffff!!! quand je suis rentree et qu il pleurait ca m a rendue malade...pas facile d aider son papi a se nettoyer. heureusement qu il y en a comme toi et ma misscahuette.je susi fiere de connaitre des gens comme vous!!! bisous dan

lolotte 06/04/2008 21:17

Remettre ces gens en place tu parles oui!! ils s'en foutent!! Combien de fois j'ai pas raler pour rien!! Profites bien de ta grasse mat et t'inkiettt pour les newsletter; Elles ont pas le temps d'arriver qu'on est déjà passé sur ton blog!! En cas de soucis je contacterais ta secretaire!!!mdr!!! Bonne soirée!! bizouxxxx!!!

Dan 06/04/2008 21:06

Hey oui!! La conscience professionnelle n'étouffe pas tout le monde!!Les gens comme ça, quand je peux les remettre en place, je n'hésite pas, ça me fais du bien!Sinon ça va, oui , merci lolotte. J'ai fais la grasse matinée ce matin et je la refais demain alors tout va bien.J'ai envoyé une newsletter qui ne semble pas encore vous être parvenue... patience donc!Bisous tout le monde!!

lolotte 06/04/2008 20:19

Alors là quand tu as dit qu'il s'en passerait des droles avec miss bidule, j'étais loin de penser à un truc comme ça!!!! QUELLE TATACHE!!!! (et je suis polie!!) Je lui souhaite pas du mal mais elle sera bien contente cette boule de pue, si ca lui arrivait, de trouver une aide soignante pour l'aider!!! Et malheureusement il n'y a pas qu'a l'hopital que ca arrive!! En tant qu'aide à domicile j'en ai vue des c.... qui ne se présentait même pas au boulot, qui laissait les personnes agées au lit et si l'infirmier n'était pas arrivé elle seraient restées au lit toute la journée  sans manger ni rien du tout. et le pire c'est qu'elles n'ont aucuns remords  ces ......!! Honte de rien!!!! Ca m'enerve!!! Sinon toi ca va?

kbce 06/04/2008 20:17

Coucou !Pauvre petit Mémé... la laisser comme çà toute seule.Normal, qu'elle n'a plus besoin de venir cette aide soignate. Y'a surement une autre personne qui ne demande qu'à bosser, non ? et surtout s'occuper de ses patients ?Aller bises

betty 06/04/2008 17:30

ho ! desespoir ! pauvre dame ! et vive les heures sup !!!!

Nanou 06/04/2008 14:03

Révoltant l'attitude de MissSuper. Une question me tarabuste pourquoi a-t-elle choisi cette voie , sérieusement elle devait bien se douter d'être confrontée un jour ou l'autre à cette situation .Remarque , j'ai une personne qui m'a dit recemment je vais faire AS au moins j aurais du travail ( dans notre région il y a un manque ).Je lui demande si c'est pour gagner de l'argent ou si c'est la voie qu'il a choisi REELLEMENT en toute connaissance de cause ?? La réponse fut pour l'argent . Lache l'affaire lui répondis-je ....Tu ne feras pas un bon Aide Soignant....Bref il serait un MisterSuper :/. Bonne journée

okatarinabella 06/04/2008 13:54

je suis aide soignante et je suis attérée par cette nana....bien sur que c'est pas facile tous les jours ça c'est sure...mais putine on le sait quand on décide de faire la formation ( ça nous empeche pas de raler ;-) cette nana (je peux pas l'appeler aide soignante ) est une moins que rien, encore plus basse que basse....j'adore mon métier, je suis aide soignante en réanimation....il ne me viendrai jamais l'esprit de laisser quelqu'un dans cet état...j'hallucine complet...