Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le travail, c'est la santé!

  Le boulot en ce moment, ça me gonfle! J'en ai marre!! J'ai envie des fois de tout plaquer et de partir sur une île déserte.

Mon employeur pourrait alors toujours essayer de m'envoyer une lettre de licenciement pour abandon de poste, il n'arrivait jamais à me localiser. Je pourrais ainsi me filmer en train de lui chanter dans un costume de poussin jaune fluo:

Au revoir Président! Au revoir, au revoir, Présiiiident!!

Non mais plus sérieusement, des fois, je sature. Je ne parle pas d'un burn-out,  première cause de démission chez les personnels paramédicaux mais je parle d'un ras-le-bol général. Les raisons? Elles sont multiples.

On me prend la tête pour des conneries ce qui a pour conséquences de me faire râler à longueur de journée en ayant la vague impression de traîner ma carcasse dans des couloirs aussi vides que aseptisés.
Je n'entends que les mots: productivité, entreprise, argent, euros, rentabilité, économies...  et ça me gonfle parce que moi je parle soins, qualité, lien social, temps, relation d'aide...
Comment voulez-vous qu'on se comprenne si on ne parle pas le même discours?

Dans le même ordre d'idée, la Direction parle de "nombre d'infirmiers" proportionnel au "nombre de patients présents dans le service". Moi je leur parle " nombre d'infirmiers" proportionnel à la "charge de travail".
Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas beaucoup de patients que forcément il doit y avoir peu d'infirmiers. Quand on a des soins palliatifs, à titre d'exemple... ça demande beaucoup de travail et on apprécie d'être plusieurs.

Mais là encore, j'ai l'impression de parler dans le vide.

Alors je ressort de mon boulot quelques fois carrément démotivé. J'ai moins envie de m'investir dans la vie de l'entreprise. J'ai moins envie de faire des concessions. J'ai moins envie de déplacer les montagnes. Putain je deviens carrément blasé en fait! Ça me fait peur que d'y penser!!!

Il y a quelques années, les gens qui venaient se faire soigner s'appelaient des malades. Ensuite ils ont eu une étiquette de patients. Maintenant ils passent au stade de clients et on parle désormais de clientèle. Non mais franchement: Au secouuuurrrs!!!

D'ailleurs ce n'est pas rare d'entendre à la télé que les retraités sont les plus gros consommateurs de soins. Rien ne vous choque dans cette phrase? Moi si, le mot "consommateur".

Le mot "consommation" me fait imaginer une grande surface de la santé où il suffirait de lire sur un encart publicitaire: "Opération de la prostate: -50%", "Deux dafalgans achetés, le troisième offert", ou encore en extrapolant on pourrait aller voir du coté de la criée, remplaçant la marée et on entendrait: PROMOOO SUUURR LEESS SUUUPPOOO, AAPPROOOCHHEEZZ!!
Hallucinant.


Voilà, ça, c'est dit!! Je me sens mieux et je garde la banane!

Home - accueil

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
É
dans la mesure ou dans mon taf, on te répète le mot "rentabilité" toute les 2sec, je comprend trés bien de quoi tu parlescela dis je savais pas qu'à l'hopital il fallait être rentable....si vous avez pas de patients, vous allé dehors pour casser la figure des gens? :xil calcul le temps que tu met à faire des pansements?mon dieu -_-
Répondre
K
Le travail c'est la santé ??????mais rien faire c'est la conserver !!!!Tu  sais Dan, c'est partout pareil. On vit une drôle d'époque...Tiens un bête exemple : je connais une fille qui va bosser pour 1400 euros / mois. Lorsqu'elle aura son 2ème enfant, elle paiera 1200 euros de crêche...Il lui restera pour elle 200 euros ... sans compter es frais de déplacement.Mais la vie d'aujourd'hui, c'est çà. Les gens ne veulent que l'argent et ne se souci pas du reste.Nous on a fait un choix, avec trois enfants, Papa reste à la maison pour s'occuper d'eux. C'est le top !Suis un peu sortie du sujet, mais bon...Bises
Répondre
D
Bonsoir tout le monde!Hey c'est pas triste comme boulot quand même!Encore aujourd'hui je me suis pris la tête.... ça me manquait! Mais bon, c'est la vie...Mathilda, j'ai été voir pour voter pour toi mais je n'ai pas trouvé comment il fallait faire. Je suis blond à mes heures. J'y  repasserais demain.Merci, bisous tout le monde!
Répondre
M
au fait me suis inscrite a un concours un peu comment dire "couillon" pourras tu aller voter pour moi le lien est sur mon blog... c est un concours de karaoké en playback!!! merci a toi bisous
Répondre
M
ro la la c est pas evident mais accroche toi !!!
Répondre
N
En effet ça démotive ces vocables empruntés au marketing.... surtout pour un Service Public et qui dit Service .... M'enfin Bon courage et perds pas la foi en ce que tu es et ce que tu fais .J'sais spa le pays des bisounours mais..... Bisouxxx
Répondre
L
HOuHou!!! Y a quelqu'un? me sens seule ici mouaaa!!!! Bon tant pis je repars alors!!!! mdr!!!
Répondre
L
Je passes vite fait te faire un petit coucou avant d'aller voir ce qui va pas m'arriver aujourd'hui!! lol ! Tant mieux si tu gardes la banane parce que il y aurait pleins de choses à dire sur le boulot d'infirmier, que se soit à l'hosto ou libéral, surtout sur l'attitude de personnes qui croient que tout leur est dû!! La phrase qu'on entend le plus c'est " je paye donc ......." Je precise que je travaillais pour les personnes agées et parfois on entend des vertes et des pas mûres sur les infirmiers!! Une petite mise au point et on passe à autre chose!! Bon sur ces belles paroles je continue mon petit tour. Je te dis bonne journée bizouxxx!!!!
Répondre