J'ai failli partir en prison.... pour rien!

Publié le par Dan

Alors que j'étai stagiaire infirmier, j'ai pris en charge une célébrité. Ce n'étai pas un chanteur, pas un sportif... non. C'étai le genre de personnalité politique super important: 
Un ambassadeur.

Il était donc étranger et ne parlai ni ne comprennai pas le Français. Dans sa chambre, il restai un traducteur en permanence, 24h/24, et deux gardes du corps, 24h/24 aussi.

Il venait pour quelques chose de bénin qui ne nécessitai pas plus de trois jours d'hopitalisation étant donné qu'il n'y avait pas encore de complications. On m'avai rapidement brieffé sur la personnalité pour pas que je soit choqué par le dispositif en place dans sa chambre. Et surtout pour pas être impressionné par les gardes du corps ou le traducteur. Tous portaient des armes bien brillantes, bien voyantes.

Et puis, un matin je rentre dans la chambre. Il me connaissai de la veille, il savait que je fesai parti du corps soignant. Je lui prends la tension et je m'aperçoit qu'il était hyper tendu. Ce qu'il ne fallait absolument pas à cause de son problème de santé.

Etonnament la chambre étai deserte. Ni traducteur. Ni gardes du corps. Je me suis alors dis qu'ils devaient s'être absenté certainement pour quelques secondes ou minutes, pas plus.

J'essaie donc d'expliquer à mon cher ambassadeur que je dois lui donner en intra-veineux un médicament qui va lui faire baisser la tension. Me voilà donc, dans la chambre en train de lui mimer ce que je vais faire vu qu'il ne comprennait absolument rien à ce que je lui disai. 
Manque de bol, je n'ai pas dû être assez convainquant... et à la place de le rassurer, il a paniqué.

Sauf qu'un ambassadeur qui panique, c'est pas pareil qu'un Monsieur lambda. 

Il prend son téléphone, et apelle aussitôt l'ambassade. Je le sais pas encore et je continu de mimer l'injection avec une seringue à le main. Je ne comprends rien à ce qu'il dit et je le regarde bêtement avec un sourire niai qui est censé le rassurer et me montrer sûr de moi.

Il me tend le téléphone.

- Oui allo??
- Oui bonjour, Monsieur, ici c'est l'ambassade. Mr l'ambassadeur ne comprends pas ce que vous lui voulez et il commence à paniquer. Vous allez donc essayer de me l'expliquer et je lui traduirai. C'est entendu?
- Euhhhhh... oui

Je tremble comme une feuille... moi! Stagiaire!! Je suis en communication avec une ambassade pour expliquer a un traducteur ce que je vais faire a l'embassadeur....un truc de dingue!

- Alors euhhh, il a la tension élevée hein? donc euh.... je vais lui mettre un produit... hein?... un truc qui se met en seringue electrique (c'est une éspèce de grosse seringue énorme) et qui va lui faire baisser la tension!! et puis voila... ca sera fini..
- Je n'ai pas compris, veuillez m'excuser, un produit?? Un truc?? Une perfusion vous voulez dire??

Déjà, expliquer le fonctionnement d'une seringue électrique a un novice c'est pas gagné mais a quelqu'un qui comprends un mot sur deux.... dans quelle merde je me suis foutu!

...20 minutes plus tard... je suis toujours au téléphone quand le traducteur et les gardes du corps déboulent en courrant dans la chambre...

J'ai compris plus tard que la stratégie consistai a me retenir au téléphone, faisant semblant de comprendre un mot sur deux.... pendant qu'aparemment quelqu'un avertissai les gardes du corps et la sécurité rapprochée.

Comble de malchance, aucun membre de la sécurité rapproché de l'ambassadeur n'étai là la veille. Donc aucun ne me reconnai et je suis de suite assimilé à une menace. On me retire le téléphone des mains, on m'entoure.
L'ambassadeur articule un truc... que je ne comprends toujours pas et je sent de suite la tension s'appaiser.

Le traducteur rentre à son tour dans la chambre, averti que la menace avait été neutralisé. Il me reconnait aussitot et tranquillise tout le monde. 
Je lui explique la situation.... il ne dis rien rassure tout le monde et me laisse faire mes soins.

Une fois ressorti de la chambre, ils prennent mon nom, mon prénom. Je me fais sermonner par le traducteur car dorénavant l'ambassadeur ne veut personne dans sa chambre sans le traducteur car cela l'affole aussitot...

Je reviens dans l'infirmerie.... et j'explique la situation a tout le monde. On me répond... bah t'en fou,ils comprennent rien a son état de santé,  s'il fait un arrêt cardiaque, on attendra d'avoir l'autorisation pour le réanimer...et ils seront bien content qu'on soit là!
Tiens on se demandait pourquoi tout le monde est passé en courrant dans les couloirs...

Je regarde par le fenêtre et je vois qu'en bas il y a 4 voitures diplomatiques de sécurité... wahouuu tout ça pour un stagiaire... hey benn... ouuff


Quand j'y repense!! J'ai flippé quand même! Et le dernier jour, l'ambassadeur a demandé a me voir pour s'excuser du malentendu et m'encourager pour mes bons soins que je lui ai prodigués. Il l'a même fait savoir auxprés des chefs qu'il a voulu rencontrer pour féliciter tout le monde....

ouff

Home - accueil

Publié dans Chronique

Commenter cet article

Danielle 05/03/2008 20:33

Bonsoir ! un ptit coucou ! bonne soirée ! bisous ! 

zaspi_mamie 04/03/2008 00:12

moralité de l'histoire : apprendre au moins deux langues etrangéres :) nan je lol .je comprends que çà fait flipper ce genre de plan

éLoO 28/02/2008 21:01

oui forcément il a du croire que t voulai faire des expériences sur son corps ...moi j'apporterai des clémentines :p

Dan 27/02/2008 06:49

Coucou,oui et ça part souvent d'un malentendu quand même!! Non mais ça doit être mon coté gaffeur qui ressort un peu trop de temps en temps? Il va me falloir faire attention.Je compte quand même sur vous pour les oranges?

Didou 26/02/2008 22:59

Ca ou dire à un policier que tu vas donner un "pistolet" à un détenu menoté sur un lit...!!! Tu aimes les oranges ?Biz Dan !