Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bernard Werber, Depuis l'au-delà.

Bernard, Bernard, Bernard...

j'ai l'impression que c'est LE livre de la réconciliation entre toi et moi. (Oui je me permets de te tutoyer car objectivement, il est peu probable que tu arrives un jour jusqu'à ces quelques lignes pour les lire.)

Donc je disais, c'est LE livre.

Notre histoire a démarré avec bien sûr, "La trilogie sur les Fourmis" que nous échangions entre copains, dans la cours de récréation du collège entre deux CD de Nirvana. (Si, si, c'est vrai ! )

Accroc et totalement fan, c'est en toute logique que j'ai donc continué à te suivre avec "Le cycle des anges" et les "Aventuriers de la science.". Oui mais voilà ! Les relations connaissent parfois des hauts et des bas. C'est normal. C'est la vie diront certains.

Tu as certainement trouvés d'autres fans pendant que tu me perdais un peu malgré moi. Et puis Berni (Oui, je t'appelle Berni. Ne me demande pas pourquoi mais j'ai juste envie de t'appeler comme ça là, maintenant), tu as écris ce livre !

Un angle d'attaque intéressant avec une relation intéressante nous fait nous poser des questions sur les relations que nous pouvons avoir avec l'au-delà. Je n'ai pas encore terminé le livre mais une chose est certaine Berni, là, t'as assuré ! Un bon livre qui pousse à l'ouverture d'esprit !

 

Je me nomme Gabriel Wells.

Je suis écrivain de romans à suspens.
Ma nouvelle enquête est un peu particulière
car elle concerne le meurtre de quelqu’un
que je connais personnellement :

Moi-même.

J’ai été tué dans la nuit
et je me demande bien par qui.

Pour résoudre cette énigme
j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini.

En tant que medium professionnelle
elle parle tous les jours aux âmes des défunts.

Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel,
moi dans le monde invisible
que nous allons tenter de percer
le mystère de ma mort.

4ème de couverture, Depuis l'au-delà, Bernard Werber

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article